La télé-déclaration de ses impôts : bonne idée ou pas ?

Lancée au début des années 2000, la télé-déclaration est un procédé inscrit dans la recherche d’une simplification administrative. Après un premier pas assez difficile, cette nouvelle méthode a été l’objet de plusieurs campagnes publicitaires grâce auxquelles, aujourd’hui, 4 foyers sur 10 y ont recours ; une statistique qui sera bientôt revue à la hausse.

Des bons points non négligeables

Le principal avantage de la télé-déclaration réside dans le fait que l’on peut le faire de partout. Nul besoin de passer des heures à attendre son tour au bureau des fiscalités, vous pouvez le faire chez vous. En plus, ayant été le sujet de plusieurs améliorations, il est dorénavant possible de remplir progressivement, en plusieurs jours, votre déclaration jusqu’à une validation définitive.

D’un autre côté, la télé-déclaration se démarque par la rapidité d’action. Tout d’abord, vous n’avez à remplir les informations sur votre profil personnel qu’une seule fois et elles seront sauvegardées pour les années suivantes. Ensuite, si vous avez besoin d’aide, un volet de FAQ, des vidéos et des documents vous aideront. Dans le cas où vous cherchez une rubrique, une zone de recherche est justement prévue à cet effet.

Aussitôt que vous avez validé la déclaration, vous serez immédiatement avisé du montant de vos impôts sur la base du calcul du fisc. Sans oublier le fait que vous aurez un accusé de réception qui vous sera envoyé par courriel et que vous pouvez imprimer dès la validation.

La télé-déclaration, ses points négatifs

Bien sûr, la télé-déclaration comporte quelques points négatifs qui expliquent la réticence de certains foyers à recourir à cette pratique. En effet, la complexité de ce système se perçoit dès que vous dépassez le domaine du simple salaire, traitement et pension.

Ceux qui possèdent des revenus fonciers ou ceux qui perçoivent des bénéfices à partir d’une ou de plusieurs activités outre le travail rémunéré régulièrement doivent télécharger et remplir des déclarations spéciales. Si tel est le cas, il faudra calculer le revenu net en fonction de la somme obtenue et des dépenses déductibles des activités.

Outre la complexité, il reste toujours la réticence d’une proportion de la population qui présente des difficultés à se fier à une déclaration en ligne ; un fait d’autant plus accru quand les concernés se trouvent dans un « cas compliqué ».

Une bonne idée ou non ?

Ceux qui ne souhaitent pas perdre une demi-journée, voire même plus, au bureau du fisc opteront pour la télé-déclaration. Pour traiter les cas simples, les avantages sont bien perceptibles. Toutefois, si vous avez d’autres sources de revenus à déclarer, le processus à suivre peut devenir plus complexe. Néanmoins, vous avez entre 3 jours à 2 semaines pour remplir progressivement et valider votre déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *