Comment vaincre sa timidité ?

Comment vaincre sa timidité ?

Considérée comme un véritable handicap, la timidité provoque des moments de stress et peut entraîner des problèmes de santé tels que l’hypertension artérielle. Il est possible de vaincre cette attitude en pratiquant certains exercices et en suivant quelques conseils.

Manifestation de la timidité

Si prendre la parole en public est une rude épreuve pour vous, c’est que vous souffrez de timidité. Cette attitude peut se manifester par l’accélération de la vitesse des battements de votre cœur à l’idée de prendre la parole ou par des rougissements lorsque les regards sont tournés vers vous. Dans certains cas, vous pouvez bafouiller, parler avec une voix très faible, stresser, transpirer à grosses gouttes, etc.

Apprendre à être sociable

Pour vous débarrasser de votre timidité, vous devez apprendre à changer de comportement. Si vous avez tendance à être peu sociable, apprenez à communiquer avec les autres en commençant par leur dire bonjour. Ensuite, souriez aux personnes que vous rencontrez et essayez d’avoir une conversation superficielle avec eux en leur parlant du mauvais ou du beau temps.

À chaque fois que vous réussirez une telle épreuve, vous pouvez vous auto-féliciter, car vous vivrez un succès. Au fil du temps, à force de côtoyer de nombreuses personnes, vous serez en mesure de faire face à des situations intimidantes comme celle de lancer une invitation.

Gardez vos notes à portée de mains lors de vos exercices d’exposition

Ne soyez pas difficile avec vous-même et évitez d’être trop ambitieux. Il ne s’agit pas de sortir de votre réserve en développant une certaine forme de pitrerie ou en vous inscrivant à un débat télévisé. Prenez le temps de remarquer et de vous réjouir des petits changements que vous avez opéré dans votre quotidien.

Commencez par une petite présentation non officielle auprès de vos collègues pour analyser votre réaction en public. Pour vos premières conférences, ne comptez pas sur la spontanéité. Au contraire, écrivez noir sur blanc tout votre texte pour éviter l’appréhension d’un manque d’inspiration ou d’un blocage.

Par ailleurs, les exercices d’exposition doivent être pratiqués au quotidien pendant 20 à 40 minutes afin d’atteindre la phase de réduction de l’angoisse. Le repli silencieux, la fuite du regard, l’alcool, etc. doivent être évités au cours de ces exercices.

Respirez avec le ventre

La respiration abdominale vous aide à évacuer votre stress, à vous relaxer et à mettre de l’ordre dans votre esprit. En effet, lorsque vous respirez avec le ventre, vous vous sentez bien dans votre corps et évitez toute confusion mentale.

Pratiquez la décentration

Généralement conseillée par les spécialistes, la décentration consiste à faire abstraction de soi pour mieux écouter les autres. Observez les gestes de ces derniers, écoutez-les et interrogez-les exclusivement sur leur propre personne. Ainsi, au lieu d’accaparer toute votre attention sur votre angoisse, focalisez celle-ci sur l’observation, l’écoute et l’environnement extérieur.

Ne pensez plus à vous, ne vous préoccupez plus de ce que vous allez dire, mais écoutez uniquement les autres. En effet, la timidité, qui est un facteur de blocage, est le résultat d’une trop grande focalisation sur soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *